Expatriés : pourquoi investir dans l’immobilier cet été ?

Vous êtes un expatrié et vous n’aviez pas encore votre propre logement dans l’hexagone ? Au lieu de penser à des vacances au soleil, pourquoi ne pas vous lancer dans votre propre projet immobilier cet été ? C’est l’occasion parfaite pour s’offrir enfin un appart ou un studio. Les taux n’ont jamais été aussi bas. De plus, les gens sont occupés ailleurs.

La saison estivale, c’est aussi la saison des bonnes affaires en termes d’investissement. Primo, peu de monde va penser à chercher un logement en été. Secundo, les taux appliqués sont au plus bas. Il faut en profiter pour investir dans l’immobilier dans votre pays d’origine !

La saison des bonnes affaires

Qui dit expatrié dit résident dans un pays autre que le sien. Pour un expatrié qui est juste de passage dans son pays comme la France, l’investissement locatif est très intéressant pour préparer ses vieux jours ou anticiper les études de ses enfants sur le territoire. En principe, toutes les périodes sont intéressantes pour ce genre d’investissement, mais il l’est davantage à cette période. Certains mobiliers sont en vente depuis des mois, profitez-en pour acquérir ces biens au meilleur prix.

En tant que citoyen français, les taux en vigueur sont les mêmes même pour les expatriés. Il s’établit à 2,5 % pour les expatriés en contrats français et autour de 3 % en fonction de votre contrat, notamment si vous disposez d’un contrat local. Pour l’assurance, vous pouvez opter pour des taux préférentiels sauf que le taux global reste historiquement bas.

Comment faire un investissement locatif  en tant qu’expatrié ?

Si vous avez l’intention d’investir dans l’immobilier, il faut d’abord identifier l’objectif de votre projet. Cela peut prendre du temps si vous cherchez à optimiser vos revenus futurs. Concernant le budget, il va falloir évaluer votre apport personnel et le reste découlera de votre rémunération d’expatrié, mais aussi de vos capacités à emprunter.

Dans le cadre d’un emprunt, il est plus facile d’obtenir les fonds nécessaires auprès de votre banque actuelle, car c’est la mieux placée pour connaître votre situation financière. En revanche, si vous n’avez pas conservé votre banque en France, il est impératif de recourir aux services d’un courtier qui montera le dossier à votre place. Il saura vous représenter et défendre vos intérêts.

Vous avez aimé cet article ?
Rejoignez la newsletter d'Investman et recevez ponctuellement des conseils, des bons plans et les dernières actualités pour mieux investir !