Warning: array_merge(): Argument #2 is not an array in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php on line 63

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php:63) in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-content/plugins/hide_my_wp/hide-my-wp.php on line 506

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php:63) in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-content/plugins/hide_my_wp/hide-my-wp.php on line 507

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php:63) in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-content/plugins/hide_my_wp/hide-my-wp.php on line 508
Votre solution de monétisation web est-elle adaptée ?

Votre solution de monétisation web est-elle adaptée ?

Vous avez lancé votre site Internet, mais vous avez de grosses difficultés à en tirer des revenus ? Le système de monétisation que vous avez mis en place n’est probablement pas adapté. Il s’agit d’une erreur que font la plupart des débutants ! Je suis moi-même passé par là il y a quelques années avec mon premier site, et aujourd’hui, je vous explique ce qu’il faut faire pour commencer réellement à générer des revenus avec votre blog ou autre type de site.

Pour l’anecdote, voici les chiffres :

  • A l’époque, je générais 0,01€ par tranche de 1000 visiteurs sur mon site. Dans des cas « exceptionnels », je multipliais ce chiffre par 5 pour atteindre 5 centimes pour 1000. Autrement dit, je perdais mon temps et ne gagnais rien.
  • Aujourd’hui, selon les thématiques, j’ai des sites qui génèrent au minimum 5€ pour 1000, tandis que d’autres atteignent plusieurs dizaines d’euros pour la même tranche de visiteurs.

Alors qu’est-ce qui explique cette différence énorme de revenu pour le même nombre de visiteurs ? Tout simplement : la solution de monétisation inadéquate. Pour rappel, j’avais fait un article en évoquant plusieurs solutions de monétisation ici. Mettez vous à la place de votre visiteur et posez-vous une question toute simple en vous demandant si vous seriez intéressé par le produit vendu, ou par exemple, pour cliquer sur une publicité s’il s’agit d’une monétisation au CPC (coût par clic). Si la réponse est non, c’est que vous n’apportez probablement aucune valeur ajoutée à l’internaute via ces solutions de monétisation et il faudra revoir votre stratégie.

cpm cpl cpc cpa

Quatre termes à connaître

  • CPM : Coût pour mille affichages. Que l’internaute clique sur les pubs ou non, l’éditeur du site touche la rémunération fixée à l’avance pour 1000 affichages.

  • CPL : Coût par lead. Pour chaque internaute que vous renvoyez vers un formulaire et qui est rempli par ce dernier.

  • CPC : Coût par clic. Dès lors que l’internaute clique sur ce type de pub, l’éditeur du site touche un revenu qui peut être soit déterminé à l’avance ou non selon les régies.

  • CPA : Coût par action. La plupart du temps, il s’agit de la réalisation d’une vente. La rémunération est parfois fixe, parfois en pourcentage, ou encore, mixte.

Il y a quelques années, j’avais un raisonnement m*rdique en me disant que le mieux était le CPM puisque j’avais la « garantie » de gagner un revenu (aussi ridicule soit-il), alors qu’avec les autres systèmes, je n’avais aucune garantie de vendre, d’encourager les gens à remplir des formulaires ou à les encourager à cliquer.

Aujourd’hui, j’utilise tous les autres systèmes, mais je n’accorde plus aucune importance au CPM pour la simple et bonne raison que mes sites ne sont pas adaptés à ce genre de monétisation. Comme je vous le disais un peu plus haut, il faut vous mettre à la place de votre internaute et répondre à un besoin qu’il a, en apportant une réelle valeur ajoutée.

Quelle monétisation selon les thématiques ?

monetisation regies

Vous avez un blog sur les maquillages et autres produits de beauté ? Pourquoi ne pas mettre en place un partenariat avec une grande boîte du secteur qui vous rémunère au CPA ? Vous apportez un véritable plus à vos internautes, vous générez des ventes pour le compte d’une entreprise et cette dernière vous rétribue une commission ! Tout le monde est gagnant.

Vous avez un site d’actualité économique ou de type buzz ? Vos lecteurs viennent sur votre site pour prendre une info, ou rigoler quelques minutes avant de repartir. Ils ne cliqueront presque jamais sur les pubs, le CPL ne sera pas adapté non plus et encore moins le CPA. Dans ce cas de figure, la meilleure chose à faire est de mettre en place des campagnes au CPM.

Votre site traite des idées de rénovation d’intérieur ? Votre public est donc susceptible d’être intéressé par une réalisation de travaux. Pourquoi ne pas mettre en place une monétisation au lead (CPL) ? Vous renvoyez vos lecteurs vers un formulaire de demande de devis gratuit et vous êtes rémunéré pour ce remplissage de formulaire.

Enfin, vous avez un site de niche sur une thématique précise ? Vous pourriez songer à mettre en place une monétisation au CPC adaptée. Par exemple, vous avez un site d’information de niche sur le petit électroménager, vous pourriez placer des publicités avec des liens de produits comme une bouilloire, une friteuse ou encore un grille pain. Je vous donne un exemple juste en dessous.

Selon le système de monétisation choisi et les partenaires avec qui vous serez amenés à travailler, vous pourrez opter pour différentes régies publicitaires qui feront office d’intermédiaire entre l’annonceur et l’éditeur de site. Chacune a ses avantages et inconvénients. Pour le format CPC, je trouve la régie vShop particulièrement intéressante puisque les formats de publicité s’adaptent pour de nombreuses thématiques et l’éditeur a un véritable contrôle sur ce qui est diffusé. Vous avez pu le voir avec l’exemple du grille pain un peu plus haut. Ca peut marcher pour de la vaisselle, des pièces auto, du mobilier de maison, du matériel hi-tech, bref, à peu près tous les objets qui vous passent par la tête !

N’oubliez pas, mettez-vous toujours à la place de votre lecteur et réfléchissez à la véritable valeur ajoutée que vous apportez, s’il n’y en a pas, c’est qu’il faut revoir votre stratégie. N’hésitez pas à réagir en commentaire si vous avez des questions sur le sujet ou si vous voulez compléter par votre propre expérience !

Vous avez aimé cet article ?
Rejoignez la newsletter d'Investman et recevez ponctuellement des conseils, des bons plans et les dernières actualités pour mieux investir !

14 commentaires

  1. Cyril 4 mai 2014
  2. Emmanuel 6 mai 2014
  3. Sofiane 7 mai 2014
  4. Nicolas 10 mai 2014
  5. Marc 12 mai 2014
  6. InvestMan 12 mai 2014
  7. Xolali 13 mai 2014
  8. Audrey 15 mai 2014
  9. InvestMan 15 mai 2014
  10. Ludovic Baratier 21 mai 2014
  11. Sabrina 30 mai 2014
  12. ludovic baratier 23 juin 2014
    • InvestMan 24 juin 2014
  13. Miguel 21 août 2015

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?