Warning: array_merge(): Argument #2 is not an array in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php on line 63

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php:63) in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-content/plugins/hide_my_wp/hide-my-wp.php on line 506

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php:63) in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-content/plugins/hide_my_wp/hide-my-wp.php on line 507

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php:63) in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-content/plugins/hide_my_wp/hide-my-wp.php on line 508
Qu'est-ce qu'un CFD ?

Qu’est-ce qu’un CFD ?

Il y a quelques semaines, je vous proposais un article détaillant le concept des options binaires que vous pouvez relire ici. Aujourd’hui, on continue sur la lancée des investissements atypiques en voyant ce qu’est un CFD. Pour être tout à fait honnête avec vous, il y a encore quelques mois, quand je voyais ce terme, le jargon associé et les graphiques incompréhensibles, je me disais que c’était de la folie que d’essayer de comprendre. En réalité, après y avoir passé un certain temps, je me suis rendu compte que beaucoup de personnes utilisaient des termes complexes pour raconter des choses simples !

Démystifions tout ça !

contract for differenceLe sigle CFD veut dire en anglais « Contract for difference » ou « contrat de différence » en français. Il s’agit d’un produit dérivé de spéculation et qui permet de miser sur différents produits comme :

  • les actions (Orange, LVMH, Accor, Google, Apple, etc.);
  • les indices boursiers (CAC 40, Dow Jones 30, etc.);
  • des devises (EUR, USD, CHF, JPY, etc.);
  • des matières premières (or, sucre, coton, pétrole, etc.).

Lorsque l’on investit avec les CFD, on n’achète pas d’action, de devise ou de matière première. On achète un contrat. Ce dernier reproduit les variations de cours à l’identique par rapport au produit désigné dans le contrat. Pour faire simple, si une action BNP Paribas vaut 50€, un CFD BNP Paribas vaudra 50€. Si demain, l’action gagne 1%, le CFD gagnera 1% aussi.

Si c’est la même chose, à quoi ça sert ?

Après ce que l’on vient de voir, vous êtes probablement en train de vous dire que c’est totalement débile d’investir sur un truc qui correspond à la même chose qu’un titre (classique et compréhensible) ! C’est d’ailleurs ce que je me suis dit la première fois que je me suis intéressé à la question. Pourtant, ce n’est pas tout à fait la même chose.

Ce qui a fait le succès de ce support d’investissement est l’effet de levier important que l’on ne retrouve pas en bourse. Dans certains cas, il est possible d’investir en « argent réel » 1 000€, pour un placement global de 50 000€. Pour l’exemple précédent, si l’opération est un succès, vous multipliez par 50 vos gains, en cas d’échec, vous multipliez votre perte par 50 ! Il faut donc être bien conscient de ce risque avant de se lancer.

Mais concrètement, comment ça marche ?

Pour simplifier la chose, je ne m’attarderai que sur les éléments essentiels à la compréhension des CFD. Il y a quelques termes à connaître.

  • Position acheteuse ou position longue = on achète un CFD dans l’espoir que le cours évolue à la hausse.
  • Position vendeuse ou position courte = on achète un CFD en espérant que le cours diminue.
  • Ouverture de position = le moment où vous achetez le CFD.
  • Clôture de position = le moment où vous fermez le contrat.

Il suffit de vous concentrer quelques secondes sur l’illustration ci-dessous pour comprendre le fonctionnement.

CFD explication graphique

Exemple 1 : Le gouvernement annonce à 13h, que les chiffres du chômage explosent de nouveaux records. Dans la foulée, vous investissez en position vendeuse, 4 000€ sur un CFD de l’indice CAC 40, avec un levier de 10. En gros, c’est comme si vous avez placé 40 000€.

A 14h, les « moutons investisseurs » se sont empressés de vendre leurs actions, ce qui a entraîné une chute de l’indice CAC 40 qui n’est plus valorisé qu’à 3 900 points. Vous estimez que c’est un bon « niveau » et décidez de clôturer votre position. Vous venez donc de gagner en une heure, 100 x 10 = 1 000€.

Exemple 2 : Le secteur des nouvelles technologies se porte mal et toutes les entreprises du domaine ont des cours en baisse. Vous vous dîtes que ça va continuer de baisser et qu’il serait intéressant d’acheter des CFD Apple en position vendeuse, dont le cours est à 500 dollars, avec un effet de levier de 20. Sûr de vous, vous placez 5 000 dollars en argent réel, pour un investissement global de 100 000 dollars.

Manque de bol, ou plutôt manque de recherche d’information poussée au préalable, Apple annonce le lendemain, la sortie de l’iPhone 6, un superbe téléphone qui fait 2 millimètres de plus que le précédent, 2 grammes de moins et qui tient 2 minutes de batterie en plus. La quasi totalité des Apple addict vont vouloir jeter leur ancien téléphone pour le remplacer. C’est une excellente nouvelle pour l’entreprise, dont le cours de l’action passe à 550 dollars.

Conscient de votre erreur, vous souhaitez clôturer rapidement votre contrat pour éviter une perte encore plus importante. Vous venez de perdre 10 x 20 x 50 = 10 000 dollars.

Quelle conclusion en tirer ?

L’investissement sur les CFD n’est pas adapté à tous les profils. Il peut permettre de gagner gros, mais aussi de perdre plus que son investissement initial ! Pour cette raison, il convient de bien se renseigner avant de se lancer et de ne placer que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. N’hésitez pas à jeter un oeil au site www.actions-boursieres.fr qui dédie une catégorie entière à la question.

N’hésitez pas à répondre à la petite question ci-dessous et à partager votre point de vue en commentaire un peu plus bas !

Investiriez-vous via les CFD ?

Loading ... Loading ...
Vous avez aimé cet article ?
Rejoignez la newsletter d'Investman et recevez ponctuellement des conseils, des bons plans et les dernières actualités pour mieux investir !

7 commentaires

  1. Didier 15 mai 2014
    • InvestMan 17 mai 2014
  2. Marc 1 juin 2014
    • InvestMan 2 juin 2014
  3. ludovic baratier 20 juin 2014
    • InvestMan 21 juin 2014
  4. Mike 1 octobre 2014

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?