Warning: array_merge(): Argument #2 is not an array in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php on line 63

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php:63) in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-content/plugins/hide_my_wp/hide-my-wp.php on line 506

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php:63) in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-content/plugins/hide_my_wp/hide-my-wp.php on line 507

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-includes/load.php:63) in /home/douchesi/public_html/investman.fr/wp-content/plugins/hide_my_wp/hide-my-wp.php on line 508
WorldCraze : interview des créateurs

WorldCraze : interview des créateurs

Récemment, je suis tombé par hasard sur un site au concept novateur. Son nom : WorldCraze. L’idée de ce projet est toute simple. Je vous propose de jeter un oeil à cette vidéo pour voir comment ça marche.

Voici l’interview des créateurs !

Bonjour Guillaume et Frédéric, pouvez-vous vous présenter ?

Frédéric Simons 24 ans, et Guillaume Cayard 30 ans qui viennent respectivement d’Epitech et d’Assas. Nous avons déjà monté plusieurs startups ensemble.

Depuis quand vous connaissez-vous et dans quel contexte vous êtes-vous rencontrés ?

Frédéric : Nous nous sommes rencontrés en 2010 avec Guillaume Cayard dans la JEI (Jeune Entreprise Innovante) de l’Epitech. On a vite sympathisé et on s’est lancé dans notre premier projet de startup en 2010 puis dans l’élaboration de WorldCraze en décembre 2012.

Combien de personnes ont travaillé avec vous sur ce projet et quel est leur profil ?

Nous sommes actuellement 7 personnes. En plus de nous, nous avons dans notre équipe :

  • 3 développeurs issus d’Epitech : Hugo Defrance, Thibault Appourchaux, Louis Borlée
  • 1 growth hacker (entre développeur et marketeur) : Johann Sedrak étudiant à la fac de Marne la Vallée
  • 1 community manager : Constance Claviez Homberg étudiante à l’Ecole Supérieure de Publicité

Je connaissais très bien nos 3 développeurs, puis nous avons embauché il y a deux mois, Johann, puis Constance il y a un mois.

Pouvez-vous présenter votre site ?

WorldCraze est une plateforme d’intermédiation qui met en relation des personnes souhaitant acheter des produits qui n’existent pas dans leurs pays ou qui sont moins cher ailleurs. L’acheteur passe une annonce sur notre site, et un voyageur lui rapporte son produit en rentrant de son voyage. Le voyageur gagne un bonus pour avoir rendu service à un Crazer. Cela repose sur le principe de la sharing economy, nous consommons moins mais mieux !

Comment vous est venue cette idée ?

J’étais en voyage aux Etats-Unis et j’ai trouvé ça aberrant de constater la différence de prix avec la France ne serait-ce que pour un jean. Je me suis dit qu’il y avait une niche dans ce secteur. J’en ai parlé avec Guillaume et avec nos connaissances de nos anciennes startups, nous nous sommes dit que c’était à faire !

Comment vous y êtes-vous pris pour développer le site ?

Nous avons développé le site en interne et nous avons fait appel à une agence de communication pour faire notre logo.

Quel est votre modèle économique ?

Notre modèle économique comporte une partie fixe de 2,50€, mais aussi une variable de 10% du bonus versé au voyageur.

Quels sont vos objectifs à court et moyen terme ?

A court terme, nous souhaitons gagner en notoriété, nous sommes en train de développer le site en 4 langues (anglais, français, espagnol, brésilien). Avec la Coupe du Monde, nous espérons bien gagner des nouveaux Crazers !

Pour le moyen terme, réussir à vraiment développer notre activité à l’international et ainsi traiter avec plusieurs pays en même temps ça serait vraiment un objectif à atteindre rapidement. Nous comptons sur les expatriés pour le moment, mais nous voulons aussi toucher les hommes d’affaires, etc.

Qu’est-ce qui a été le plus facile et le plus difficile dans ce projet ?

Le plus facile a été de constituer l’équipe, nous avions déjà des bons piliers dans notre entourage ! Et le plus difficile a été de tous rester soudés, les débuts n’étaient pas vraiment évidents mais c’est normal.

Que diriez-vous à ceux qui hésitent à se lancer ?

N’hésitez pas, c’est une expérience unique qu’il ne faut pas rater. Une fois lancé dans votre projet vous le vivrez comme aucun autre boulot !

Merci à Frédéric et Guillaume pour ces réponses, qui je suis sûr, vont probablement encourager de nombreuses personnes à développer leurs idées ! Comme vous pouvez le voir, il suffit de partir d’une idée toute simple pour faire quelque chose, n’attendez plus et lancez-vous !

Vous avez aimé cet article ?
Rejoignez la newsletter d'Investman et recevez ponctuellement des conseils, des bons plans et les dernières actualités pour mieux investir !

2 commentaires

  1. Maximilien 14 avril 2014
  2. Sofiane 7 mai 2014

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?