Quelles sont les démarches pour devenir franchisé ?

Envie de devenir votre propre patron, mais sans pour autant prendre trop de risque ? La franchise apparaît comme une solution intéressante, car elle permet de vendre des services ou des produits sous une marque ou une enseigne déjà connue. Celui qui exploite l’enseigne est alors appelé « franchisé » tandis que celui qui la détient est appelé « franchiseur ».

Il y a plein d’avantages de se lancer dans la franchise. Cela offre la possibilité de pouvoir exploiter et tirer profit de la notoriété du franchiseur. Cette solution permet également de lancer son affaire de manière beaucoup plus simple et rapide. Enfin cerise sur le gâteau, le franchiseur accompagne le franchisé durant la mise en place de son business que ce soit du plan de vue logistique ou social. Voici les principales démarches pour devenir franchisé.

Faire un bilan personnel

Business plan franchise

Comme tout projet d’envergure, se lancer dans la franchise demande une bonne dose de motivation personnelle. Ainsi avant de se lancer, il est important de commencer par établir un bilan personnel dans lequel seront listées toutes vos compétences et vos lacunes, mais aussi les possibles formations complémentaires. Le bilan personnel vous aide à y voir plus clair dans la réalisation de votre projet. Vous pouvez le faire réaliser par la Chambre de Commerce et de l’Industrie, l’ACPE ou encore Pôle Emploi si vous êtes chômeur.

Choisir le secteur d’activité

L’avantage avec la franchise, c’est qu’elle propose des activités dans un large choix de secteurs : coiffure et esthétique, restauration, bâtiment, commerce spécialisé, décoration, immobilier, service à la personne… Il est important de choisir sa future activité en fonction de vos compétences, pas forcément professionnelles, mais également personnelles. Il faut également choisir en tant compte de votre apport personnel et des capacités d’emprunt.

Bien étudier le marché

Cette étape consiste à se renseigner sur les différents franchiseurs et réseaux de franchise. Pour ce faire, rendez-vous sur la presse, les sites et les forums spécialisés. L’étude du marché vous aide également à déterminer quelles activités ou services manquent encore dans votre ville ou votre quartier. Elle est très utile pour vous aider à choisir dans le cas où vous hésitez encore entre plusieurs secteurs d’activités différents. Il est possible pour vous de réaliser l’étude vous-même. Néanmoins, il est vivement recommandé de se faire accompagner par un professionnel durant cette étape cruciale.

Choisir son franchiseur

Franchiseurs

Les plus grands franchiseurs du monde

Il est important de faire le bon choix. Pour ce faire, il faut se baser sur plusieurs critères importants dont : l’originalité du franchiseur, la qualité de ses services et/ou produits, la rentabilité estimée, les formations proposées, la qualité de l’accompagnement pour chaque franchisé. Évidemment pour récolter toutes ces informations, il faut prendre le temps de bien vous renseigner sur les franchiseurs qui vous intéressent. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous enquérir directement auprès des franchisés les plus proches de chez vous.

Établir un prévisionnel

Cette démarche consiste à monter un budget prévisionnel qui liste tous les besoins de financement, et devrait permettre de déterminer si votre future affaire est rentable ou pas. C’est une étape indispensable, car elle permet d’anticiper les éventuels problèmes de financement. Elle vous permet également d’étoffer votre dossier et lui apporter plus de crédibilité pour vos recherches de financements complémentaires auprès de votre banque.

Prévoir un budget complémentaire

Franchise étude

Le financement complémentaire est indispensable en tant que roue de secours dans le cas où le budget que vous avez déjà prévu venait à ne pas suffire pour lancer votre affaire. À noter que contrairement aux idées reçues, ce n’est pas seulement à la banque que vous pourrez trouver l’argent qui va vous servir de budget complémentaire.

Plusieurs solutions alternatives sont mises à disposition des nouveaux entrepreneurs : prêts d’honneur, caution, aides de Pôle Emploi… Certains franchiseurs proposent également des systèmes de parrainage, tandis que d’autres sont en partenariat avec des banques, afin de permettre à leurs franchisés d’emprunter plus facilement.

Chercher un local

La recherche d’un local peut se faire avant même l’établissement du budget prévisionnel. Néanmoins, il est préférable d’attendre que tous les détails de votre projet soient parfaitement bien esquissés avant de signer un contrat de bail. Vous pouvez faire les recherches vous-même, il arrive aussi que certains franchiseurs proposent leur aide. Dans les deux cas, le local doit être validé par le franchiseur.

Choisir son statut juridique

Si le financement de la franchise résulte d’une association, il vous faudra adopter le statut juridique de société. Vous aurez ainsi le choix entre : SARL, SA, SAS/SASU ou SNC. Dans le cas où vous financez seul votre projet, vous pouvez alors adopter le statut d’entrepreneur indépendant ou d’EURL. À noter que certaines activités exigent un statut juridique particulier. Ainsi pour bien choisir et faciliter les démarches, accordez-vous le temps ainsi que l’accompagnement d’un expert juridique.

Le contrat de franchise

Contrat franchise

C’est la dernière étape avant le lancement officiel de votre activité. Néanmoins avant de signer, il est conseillé de prendre le temps de bien lire les termes du contrat. Chaque franchiseur est libre de rédiger son contrat comme bon lui semble, mais aussi que le franchisé n’a pas son mot à dire en ce qui concerne les différentes clauses stipulées.

Or, il faut savoir que certaines clauses sont très pénalisantes pour le franchisé et ne lui laissent aucune marge de manœuvre. Ainsi lorsque vous recevez la proposition de contrat, lisez-le attentivement en compagnie d’un expert. Ce dernier vous aidera à déterminer si les clauses proposées sont bénéfiques pour vous ou pas.

Enfin, une fois le contrat signé, vous pourrez enfin commencer votre activité. Pour commencer, vous serez accompagné par votre franchiseur. Ce dernier mettra à votre disposition plusieurs outils et parfois du personnel pour vous aider à vous familiariser rapidement dans le secteur. Vous pourrez ensuite vraiment voler de vos propres ailes !

Vous avez aimé cet article ?
Rejoignez la newsletter d'Investman et recevez ponctuellement des conseils, des bons plans et les dernières actualités pour mieux investir !
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.