L’impact de la transition énergétique sur les métaux stratégiques

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d'entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...), les cryptomonnaies et les devises (EUR, USD, YEN...) 💱💸

👉 Lire notre avis complet sur eToro 👈

Les métaux stratégiques sont des matières premières qui ont une réelle importance au niveau de l’économie ainsi que de la géopolitique de la planète. Ils englobent jusqu’à cinquante métaux environ. Ils sont utiles sur le point high-tech, industriel ainsi que sur la technologie de pointe verte. La COP 26 se présente sous des décisions réellement considérables vis-à-vis du réchauffement climatique. C’est la raison pour laquelle elle insiste sur les points étroitement liés aux métaux stratégiques. Il est nécessaire dans ce cas de bien mettre en valeur ces derniers et de les préserver autant que possible. Ci-dessous tous les points à tenir comptent concernant les métaux stratégiques.

Un rappel sur tout ce qu’il faut savoir sur les métaux stratégiques

Métaux rares stratégiques

Les métaux sont classés de stratégiques ou rares quand ils sont peu abondant et que leur disponibilité au niveau de la croûte terrestre est faible. Ils se situent généralement dans les terres rares. Ces dernières sont appelées ainsi, non pas parce qu’elles sont peu disponible comme son nom le souligne, mais parce qu’elles contiennent un minimum de concentrations naturelles. Sur le côté économique, leurs exploitations sont donc très faibles.

Une notion sur les métaux critiques

Un métal est dit critique lorsqu’il est difficile de s’en approvisionner. Cette contrainte peut avoir un impact négatif majeur au niveau de l’économie et de l’industrie d’un pays. Les métaux critiques sont mesurés selon cinq risques. Il s’agit :

  • Des risques géopolitiques
  • Des risques économiques
  • Des risques géographiques
  • Des risques techniques
  • Des risques géologiques

Les métaux critiques sont également calculés suivant leur importance économique. Cette dernière est jaugée s’il y a une certaine pénurie, une forme d’approvisionnement instable, une inflation même au niveau de l’offre et de la demande. Les métaux critiques sont ceux qui sont très importants dans leur nécessité et qu’ils sont très difficiles à accumuler.

Une représentation des métaux stratégiques

Les métaux stratégiques n’ont pas de définition exacte. Ils sont considérés comme stratégiques quand ils sont utiles pour la politique et l’économie d’un État. Du moment donc qu’ils entrent en jeu dans la défense, dans la sécurité et dans la politique énergétique de l’État, ils ont une place spéciale connue sous l’expression « métaux stratégiques ». Les métaux stratégiques sont soumis aux quatre critères suivants :

  • La quantité
  • La technicité
  • L’économie
  • L’importance critique

En général, les métaux sont stratégiques quand les volumes de production sont minimes par rapport à tous les autres métaux. Ils sont aussi classés de stratégiques quand ils sont issus des sous-produits de l’industrie réalisés au moyen des technologies de pointe. Mais encore, les métaux stratégiques ont des cours à prix chers et donc leurs fluctuations causent de considérables pénuries voire même des crises. Souvent nécessaires à l’industrie et le high-tech, les métaux stratégiques ont une importance critique.

Quelques types de métaux stratégiques à savoir

Voici différents types de métaux stratégiques à prendre en compte. En sommes, ils comptent jusqu’à plus de cinquante métaux. Les plus courants sont : le cobalt, le fluor, le gallium, le graphite, le lithium, le tungstène, le palladium, le platine, etc. Les terres rares sont aussi catégorisées parmi les métaux stratégiques.

Les terres rares contiennent des métaux nécessaires à la production d’équipements, de matériels et d’articles high-tech. Elles sont constituées de 17 éléments, dont les 15 éléments font partie de la famille des lanthanides et les deux éléments concernent le scandium et l’yttrium.

Les métaux classés dans la famille des lanthanides englobent les éléments suivants : lutécium, erbium, thulium, ytterbium, terbium, cérium, prométhium, samarium, gadolinium, dysprosium, holmium, néodyme, lanthane, praséodyme, europium.

La localisation des métaux stratégiques

Les métaux stratégiques sont présents dans les régions reconnues pour leur extraction minière. Les plus courants concernent le bouclier canadien, l’Ouest américain, l’Australie et l’Afrique du Sud. Même si les métaux sont présents dans ces endroits, c’est toujours la Chine qui assure la plus grande production jusqu’à présent. En effet, elle importe une grande quantité de métaux traditionnels pour ensuite les transformer en métaux stratégiques, destinés à l’exportation. Les métaux stratégiques peuvent avoir une meilleure longévité si le monde se focalise sur le recyclage ainsi que le retraitement.

Les métaux stratégiques sont en phase d’épuisement

Métaux stratégiques

Depuis que les métaux stratégiques ont été considérés comme rares, ils ont une courte viabilité. Les demandes ne cessent de croître alors que la production ne peut pas couvrir ce besoin. Les risques de pénurie sont donc là selon même les spécialistes.

Comme les métaux stratégiques sont nécessaires à la production des équipements de technologie de pointe, les futurs jeunes consommateurs seront encore plus élevés. De là, la demande sera plus importante que l’offre et l’épuisement sera inévitable. En effet, les métaux stratégiques ne sont pas une ressource inépuisable.

D’ailleurs, les spécialistes déclenchent une alerte sur les risques de pénurie.  Jusqu’à aujourd’hui, la solution la plus adéquate n’existe pas encore face à un tel problème. Pour l’heure, le recours au recyclage des métaux reste la meilleure alternative pour limiter le besoin de production de métaux stratégiques.

Tous les éléments recyclés pourront donc apporter une part de métaux stratégiques à être réutilisés dans la production des produits high-tech et des produits liés à la technologie de pointe.

Le comportement de l’Europe et de la France face aux métaux stratégiques

Jusqu’à présent, l’Europe et la France sont loin d’assurer leur indépendance face à la production des métaux stratégiques. Cela ne signifie pas tout de même qu’ils n’essaient pas de trouver un moyen pour éviter de dépendre de la Chine, premier transformateur de métaux stratégique depuis des années. Pour ce faire, l’Europe et la France se focalisent sur le « recyclage ». Le plus important est donc d’avoir recours aux stocks disponibles. Toutes les évolutions technologiques devront s’adapter aux recyclages ayant été faits au lieu de recourir à une forme d’exportation de métaux stratégiques.

En effet, si tous les membres de l’Union européenne se basent sur une meilleure gestion de leur matière première stratégique, ils pourront avoir un espoir considérable sur la viabilité de la planète. À noter également que beaucoup de production orientée sur la high-tech et la technologie de pointe ont besoin de métaux stratégiques, l’Europe et la France restent dépendantes de la Chine. Les éléments les plus sacrés comprennent : le cobalt, le nickel et le lithium. À savoir que la fabrication des batteries se repose sur l’aluminium, le graphite, le lithium, le nickel, le cuivre et le cobalt. Il en est de même pour la production des carrosseries de véhicules électriques ainsi que de leurs moteurs.

Les métaux stratégiques, un élément clé depuis la transition énergétique

Métaux stratégiques

Pour sauver la planète, la transition énergétique a été instaurée et est dédiée à l’ensemble de tous les pays sans exception. Elle consiste à changer le système de production, de consommation énergétique et de distribution de manière plus écologique. Le but est donc de minimiser l’impact environnemental de ces actions. La finalité de la transition énergétique est d’assurer le développement durable et de limiter au maximum le réchauffement climatique.

Les métaux stratégiques ont une relation étroite avec la transition énergétique. Étant donné qu’ils sont des métaux en voie de disparition, leur conservation est d’une grande importance. La transition énergétique qui vise à réduire la consommation énergétique au maximum peut en effet assurer une légère diminution de l’emploi des métaux stratégiques. En outre, le recyclage, une action majeure de la transition énergétique est un moyen d’avoir à réutiliser les métaux stratégiques présents dans les déchets technologiques et high-tech.

La COP26, convention en appui avec les métaux stratégiques

La COP26 s’affiche sur les initiatives suivantes :

  • Engagements pour financer les pays sous-développés qui combattent contre les changements climatiques
  • Engagements sur le méthane
  • Le suivi des règles d’application de l’accord de Paris

En outre, le plus important est le fait que chaque pays doit atteindre l’objectif d’éviter que la température moyenne évolue jusqu’à 1,5 °C.

La crise climatique est donc un point non négligeable à affronter pour les années à venir. Les solutions envisageables sont multiples. Outre le recyclage, l’économie d’énergie est également à prendre en compte. Le domaine du retraitement de tout produit revient aussi à dire que les métaux stratégiques auront encore de ressources sur le long terme. Cela dit,  les métaux réutilisés auront vraiment un impact direct sur les consommateurs de la technologie et du high-tech.

La COP26, une conférence à prendre en compte

Tous les pays de la planète devront tenir compte de tous les engagements exposés lors de la conférence du COP26. Cette réunion est très importante pour l’avenir de la planète. Les dirigeants des pays du monde entier sont donc amenés à assurer les points clés de cette réunion. Ceci afin que chaque pays mette en place des actions visant à réduire le réchauffement climatique et à retrouver une planète verte. Dans ces conditions, la préservation des métaux stratégiques n’est pas mise de côté. Pour assurer une planète verte, le recyclage est un point à appliquer. De par cette solution, les terres rares auront une certaine longévité par rapport à leur situation actuelle. Le retraitement des produits amène à récolter des métaux rares et à les réutiliser de nouveau.

Bref, que ce soit la COP26 ou la transition énergétique, le recyclage est un point non négligeable dans l’histoire de la planète. Il contribue même à la préservation des métaux stratégiques, qui s’avère être un élément très utile pour les futurs utilisateurs de la technologie de pointe et du high-tech.

Lire notre avis et test sur eToro

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.