Comment bien placer son argent en 2014 ?

Avant tout, je tiens à m’excuser pour cette longue absence due à plusieurs voyages, mais aussi au temps que j’ai passé sur un nouveau projet qui m’accapare. L’année 2013 arrive bientôt à sa fin et est passée très vite. Financièrement parlant, j’ignore si vous avez été satisfait de ces derniers mois, mais en parcourant les forums, je me rends compte à quel point les gens sont déçus des taux d’intérêts des livrets d’épargne. Ils ont l’impression que leur argent a pris des vacances et n’a rien rapporté ! Ils ont raison, avec de tels taux, leur argent a bel et bien dormi. Dans le même temps, tout augmente, qu’il s’agisse de TVA, du prix des transports, des tarifs des expéditions postales, et je ne cite que quelques postes ! Prendrez-vous les bonnes résolutions pour votre argent en 2014 ? Nous allons donc voir à travers cet article les différentes solutions qui s’offrent à vous.

épargne de précautionPrévoir une réserve d’argent est toujours une chose importante, en cas de perte d’emploi notamment. Dans ces conditions, il est recommandé de mettre de côté des liquidités pour pouvoir vivre correctement durant les mois qui suivent la mauvaise nouvelle. Cette réserve doit par définition être disponible rapidement et il faudra alors prévoir de la placer sur un support type livret d’épargne. C’est ce qu’on appelle l’épargne de précaution. Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, je vous recommande de lire l’article de Phil sur le blog culturefinanciere.com.

Une fois cette réserve constituée, vous devriez être prêt à placer correctement votre argent. Il n’existe aucun modèle idéal applicable à tout le monde. En effet, chacun devra évaluer en fonction de ses propres paramètres (âge, projets, patrimoine, etc.) les meilleures façons de placer son argent tout en ayant la possibilité de diversifier les placements.

0 risque, 0 effort, 0 impôt = rendement très faible

coffre fortVous voulez que votre argent soit immédiatement disponible, n’avez pas la volonté de prendre de risque, pas le temps de fournir des efforts, et pas envie de payer des impôts, automatiquement, le rendement sera dérisoire. Les supports pour placer votre argent dans ces conditions sont nombreux, en voici quelque-uns.

  • Livret A : n’importe quel résident en France peut en avoir un, quelque soit son âge. On peut y placer jusqu’à 22 950 € à un taux de 1,25% nets d’impôts et de diverses taxes cachées. Pour calculer ce que pourrait vous rapporter un Livret A, n’hésitez pas à utiliser ce simulateur en mentionnant le capital déposé, ainsi que le nombre d’années où vous laisserez cet argent. Le Livret A est disponible chez la quasi totalité des banques en France, sauf le Crédit Mutuel qui propose un dérivé : le Livret Bleu qui fonctionne exactement de la même façon que le produit précédent.
  • Livret Jeune : on peut y déposer jusqu’à 1 600 €. Pour avoir un tel produit, il faut avoir entre 12 et 25 ans. Le taux varie selon la banque choisie et peut aller de 1,25% à 3%. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ce lien.
  • Livret de développement durable (LDD) : support où il est possible de placer jusqu’à 12 000 €. Le taux d’intérêt est le même appliqué à celui du Livret A. Pour plus d’informations sur ce produit, cliquez ici.
  • Livret d’épargne populaire (LEP) : accessible sous conditions, le LEP permet de placer jusqu’à 7 700 € avec un taux d’intérêt supérieur de 0,5 point à celui du Livret A. Rendez-vous ici pour tout savoir sur le LEP.

(presque) 0 risque, 0 effort, des impôts = rendement faible à moyen

obligations etatPeu de temps à consacrer pour la gestion de votre capital ? Pas envie de prendre des risques, mais possibilité de bloquer cet argent à moyen terme ? Des solutions s’offrent à vous pour vous rapporter plus d’argent que les solutions vues un peu plus haut. En voici deux.

  • Compte à terme : le compte à terme est certainement l’option la plus connue dans ces circonstances. Vous convenez d’un contrat avec une banque de votre choix à qui vous prêtez de l’argent moyennant un certain taux d’intérêt convenu d’un commun accord. En cas de retrait avant la période convenue, vous subissez des pénalités. Pour ce qui est des impôts, avec le prélèvement forfaitaire, retenez que l’Etat prend à peu près 40% de ce que vous gagnerez. Pour tout savoir sur ce produit, je vous recommande de consulter ce lien sur compte-a-terme.org.
  • Obligations d’Etat : afin de financer ses dépenses, l’Etat est amené à emprunter de l’argent, c’est ce qu’on appelle les obligations d’Etat. Bien évidemment, si vous cherchez le risque 0, n’achetez pas d’obligations d’un pays qui va vers la faillite ! En achetant des obligations d’un pays fiable, vous pourrez avoir un rendement supérieur à celui des livrets listés plus haut. Pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à aller voir ici boursedeparis.fr.

Peu de risques/efforts, des impôts = rendement moyen à intéressant

obligations entreprisesSi l’horizon de placement vous le permet et que vous êtes à même de prendre une certaine part de risque, il existe différentes façons de placer vos capitaux en ayant un rendement pouvant varier de 3 à 6% en moyenne.

  • Les obligations : Un peu plus haut, je vous parlais des obligations d’Etat, mais il n’y a pas que les pays qui peuvent emprunter. En effet, les entreprises peuvent également émettre des obligations sur le marché. La prise de risque est plus importante, mais le gain espéré est plus important. Prenez bien le temps d’étudier l’entreprise en question avant de procéder à un achat. Pour tout savoir sur ce type de produit, vous pouvez consulter la fiche dédiée sur financeaz.fr.

Des risques, peu d’efforts, des impôts = rendement intéressant

métauxEn prenant plus de risques, avec un minimum d’efforts, en acceptant de payer des impôts et en bloquant son argent à moyen/long terme, il est possible de viser des rendements à plus de 6%.

  • Les métaux précieux : l’argent et l’or sont deux métaux précieux qu’il est possible d’acheter partout et de revendre à pas mal d’endroits. Ceux qui ont misé dessus au cours des dernières années et qui ont revendu ont touché le gros lot vu les cours qui ont été atteints en 2012. Cependant, ceux qui ont acheté début 2013 et qui ont revendu peu de temps après, ont pas mal perdu ! Attention, il est important de noter que ce type d’achat ne rapporte aucun revenu régulier (pas de dividendes, intérêts ou loyers). Ceux qui investissent dans ces métaux misent sur une plus-value potentielle. Selon les capitaux que vous avez à engager, il peut être plus pertinent d’acheter plusieurs petits lingots ou pièces d’or plutôt qu’un gros lingot. Pour connaître les cours, vous pouvez voir le site prixdelor.info.
  • Les actions : les achats d’actions en bourse peuvent avoir des rendements intéressants (dividendes et potentiel de plus-value). Si vous avez peu de temps à y consacrer, ne faîtes pas de folies en misant sur des achats/reventes. Prenez un certain temps initial pour étudier l’entreprise dont vous voulez acheter des actions et privilégiez un gain grâce aux dividendes. N’hésitez pas à relire les articles publiés sur InvestMan.fr concernant la bourse, si ce n’est pas déjà fait.
  1. Êtes-vous fait pour investir en bourse ?
  2. Quelle stratégie adopter pour investir en bourse ?
  3. Quelles actions acheter en bourse ?
  4. 10 erreurs qui font perdre de l’argent en bourse

Des risques, des efforts, du temps et des impôts = rendement très intéressant

immoOn est loin des placements vus dans la première catégorie puisque ici, c’est tout le contraire ! Il y a une prise de risque, des efforts à fournir qui peuvent prendre beaucoup de temps, une nécessité de bloquer ses capitaux longtemps et des impôts à payer. Cependant tout ça se traduit par un rendement très largement supérieur à 1% l’année !

  • Les actions : vous êtes probablement en train de vous dire qu’il y a erreur puisque j’ai déjà placé les actions dans le chapitre précédent. En réalité, selon la stratégie que vous choisirez lors de vos investissements, vous pourrez avoir énormément d’efforts à fournir notamment dans le cadre de l’achat/revente au quotidien (day trading). Je vous déconseille de vous lancer dedans sans avoir une certaine expérience. Vous pourriez perdre énormément, aussi bien financièrement que dans d’autres points qui peuvent être bien plus importants.
  • L’immobilier : les bonnes affaires existent et existeront toujours dans l’immobilier. Il faut énormément de patience, pas mal de temps de recherche, et être prêt à faire pas mal d’efforts. Tous ces ingrédients réunis permettent parfois d’obtenir des rendements très intéressants entre 10 et 20%. Ceux qui ont de la créativité explosent tout en affichant des performances de 30 à 50% ! C’est le cas de Sofiane du blog parkinginvestir.fr. Je vous recommande de lire le récit de sa première acquisition !

Comme expliqué en début d’article, il n’y a pas de formule miracle que vous pouvez appliquer à votre situation. Vous êtes la personne la mieux placée pour connaître tous les éléments afin de faire les bons choix. Rien ne vous empêche de jauger et de trouver le bon équilibre en mettant par exemple 20% sur le support A, 30% sur le B et 50% sur le C. N’hésitez pas à partager vos réactions en commentaire ci-dessous !

Vous avez aimé cet article ?
Rejoignez la newsletter d'Investman et recevez ponctuellement des conseils, des bons plans et les dernières actualités pour mieux investir !

21 commentaires

  1. Marc 23 décembre 2013
  2. Sofiane 29 décembre 2013
  3. Maximilien 29 décembre 2013
  4. Aurélien 2 janvier 2014
  5. Moustik 9 janvier 2014
  6. Ecoseb 12 janvier 2014
  7. ludovic baratier 22 janvier 2014
  8. InvestMan 22 janvier 2014
  9. Margaux 24 janvier 2014
  10. ludovic baratier 24 janvier 2014
  11. Squatte 9 février 2014
  12. Super Babou 26 février 2014
    • InvestMan 2 mars 2014
  13. Didier 13 mars 2014
    • InvestMan 13 mars 2014
  14. steph81 6 avril 2014
    • InvestMan 6 avril 2014
  15. pascaltrichettrading 1 août 2014
  16. Amélie 22 août 2014
  17. Paul 5 septembre 2014
  18. Martin 17 novembre 2014

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?