Placer son épargne en assurance vie ou en investissement immobilier ?

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d'entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...), les cryptomonnaies et les devises (EUR, USD, YEN...) 💱💸

👉 Lire notre avis complet sur eToro 👈

Bien qu’il soit connu que les Français préfèrent l’assurance vie aux autres types de placements, l’investissement dans l’immobilier locatif est en train de remonter dans la liste des priorités des épargnants en France. Il faut dire que les deux placements ne suivent ni la même démarche, ni les même règles. De ce fait, le choix est très individuel puisqu’il existe plusieurs critères à prendre en compte pour déterminer celui qui est le plus adapté à votre situation. À travers ces quelques lignes, nous vous exposons les différences entre l’assurance vie et l’investissement immobilier pour vous aider au mieux à faire fructifier vos économies.

La liquidité de l’assurance vie et de l’investissement immobilier

Il s’agit de la première caractéristique qui distingue les deux types de placements. Il va de soi que la liquidité de l’investissement locatif immobilier est très basse. Cela s’explique par le fait que le montant investi est immobilisé pour un horizon temporel assez long. En cas de nécessité, cette épargne n’est pas disponible en liquidité, puisqu’il convient de revendre le bien pour récupérer son argent. Cela a plusieurs inconvénients :

  • Des délais de revente longs ;
  • Une dépendance aux prix du marché immobilier ;
  • La perte des avantages fiscaux.

Il est important de s’arrêter sur ce dernier point, puisqu’il faut savoir qu’une revente avant la durée exigée par les lois de défiscalisation immobilières (9 ans) vous ferait perdre les avantages relatifs aux lois Girardin et Pinel. Notez qu’il peut même arriver que vous deviez rembourser certains avantages.

À l’inverse, l’assurance vie est très liquide. Sur besoin, un retrait d’argent presque instantané est tout à fait possible sur votre contrat. En conséquence de cette opération, la fiscalité des plus-values sera impactée.

Placer son épargne

La fiscalité de l’assurance vie et de l’investissement immobilier

En l’absence de retrait, les gains réalisés sur une assurance vie ne sont pas concernés par l’impôt sur le revenu. Les prélèvements sociaux sur les intérêts des fonds et contrats en euros, par contre, subissent des taxes.

Après 8 ans du placement en assurance vie, les gains que contient un retrait subissent l’impôt sur le revenu. Cela peut suivre le barème progressif. Sinon, les gains sont imposés sur option à un prélèvement forfaitaire. Ce dernier sera de 7,5 %, si les gains sont supérieurs à 4600 euros annuellement, pour une personne célibataire. Dans le cas d’un couple, le montant est de 9200 euros.

Quant à l’investissement locatif immobilier, son imposition est relative aux revenus fonciers. Toutefois, les lois de défiscalisation immobilières augmentent la rentabilité de ce genre de placements. Et ce, grâce à la possibilité d’amortissement d’une tranche du prix d’achat.

La troisième différence entre l’assurance vie et l’investissement immobilier est la possibilité d’épargne. Il faut savoir que la démocratisation de l’investissement immobilier a servi à le rendre accessible aux épargnants les moins fortunés. Cela dit, il ne bat pas encore l’assurance vie en ces termes. En effet, il est possible de réaliser ce placement avec de budgets très réduits.

Placer son épargne

Choisir entre l’assurance vie et l’investissement immobilier

Pour faire un choix sur l’un des deux placements sans le regretter plus tard, il faut tâcher de bien y réfléchir. Dresser un point sur votre situation financière est plus que recommandé, dans ce cas. Ainsi, nous vous inviterons à vous poser et à répondre aux questions suivantes à propos de vos moyens financiers :

  • Êtes-vous stable sur ce point ?
  • Quelle somme épargnez-vous mensuellement ?
  • Quel est votre taux d’endettement ?
  • Quelles sont vos attentes sur ce placement ?

L’un des principaux avantages de l’investissement locatif immobilier est la rapidité de constitution d’un capital, notamment grâce à un crédit. Mais cela nécessite une certaine capacité d’endettement ainsi que l’immobilisation de son épargne pour une durée assez conséquente. Cette dernière est de 9 ans minimum, et est, comme mentionné plus haut, exigée par les dispositions de défiscalisation.

En parallèle, l’assurance vie présente moins de contraintes, puisqu’il n’est pas nécessaire de figer son épargne. De plus, vous dépenseriez moins mensuellement en prélèvements. Aussi, la fiscalité d’un contrat de ce type devient de plus en plus intéressante au fil des années. Cela dit, vous devrez, dans ce cas, compter sur votre épargne pour constituer un capital.

Vous avez besoin de plus de conseils sur l’investissement immobilier ?

Et si vous avez besoin de plus de conseils, alors nous ne pourrions que vous recommander de lire un avis plus détaillé sur l’investissement immobilier, notamment dans le cas de figure où vous souhaitez dès cette année acheter une maison ou un appartement pour pouvoir le louer. Vous allez pouvoir retrouver dans le détail plus d’infos avec de nombreuses informations très utiles pour toutes celles et ceux qui souhaitent investir et changer de vie.

Vous verrez ainsi qu’il peut y avoir des risques et qu’il ne faut pas les prendre à la légère, loin de là ! Les risques qui peuvent survenir dans le cas où vous souhaitez acheter pour louer peuvent intervenir notamment sur le long terme, pour les quelques cas par exemple où vous n’auriez pas assez mesuré la rentabilité d’un bien immobilier que vous avez choisi de louer par le passé. Bien évidemment, il y a des critères à prendre en compte dans votre réflexion, avec notamment :

  • le taux de rentabilité : celui-ci doit impérativement être calculé au plus tôt et doit être au minimum de 6% pour que cela soit assez acceptable, mais dans d’autres cas il y a peut être un signe pour ne pas investir
  • vous pourriez également en profiter pour pouvoir étudier clairement les différentes villes où vous pourriez acheter pour louer : certaines grandes villes ont plus d’avantages que d’autres et vous ne devriez pas négliger cet aspect là

Enfin, si vous contactez un expert dans le domaine de l’immobilier, celui-ci sera forcément plus à même de répondre avec plus de précisions sur votre projet, bien que la première étape dans le cas où vous souhaitez acheter un bien immobilier pour le louer reste de vous informer avec des sources d’informations vérifiées sur le web !

Lire notre avis et test sur eToro

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.