Optimisation fiscale : 3 solutions pour les célibataires

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d'entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...), les cryptomonnaies et les devises (EUR, USD, YEN...) 💱💸

👉 Lire notre avis complet sur eToro 👈

Les célibataires paient généralement plus d’impôts que les personnes en couple, car celles-ci bénéficient d’une déclaration avec plusieurs parts fiscales. Toutefois, il est possible pour un célibataire d’optimiser ses revenus grâce à certaines niches fiscales. Voici 3 mécanismes pour réduire vos impôts si vous êtes célibataire.

La déduction fiscale de l’épargne retraite

En épargnant pour sa retraite dans un plan épargne retraite individuel, vous pouvez réduire votre revenu imposable. Cette méthode est un peu similaire au mécanisme de l’épargne vie. Vous pouvez y effectuer des versements libres ou programmés sur des fonds euros ou sur des placements financiers ou immobiliers. Ceux-ci sont plus ou moins risqués et sont appelés supports en unités de compte ou UC.

La principale différence entre un plan épargne retraite individuel et une assurance vie est que le capital de l’épargne est bloqué jusqu’au départ à la retraite (sauf cas exceptionnels). Sur le plan fiscal, les versements sur le compte vous confèrent ainsi une baisse des revenus imposables chaque année pendant la période d’accumulation. Rendez-vous sur ce site pour avoir plus de détails sur les avantages d’un plan épargne retraite individuel.

optimisation fiscale célibataires

Faire de l’optimisation fiscale en faisant des dons à une association

Vous pouvez bénéficier d’une exonération fiscale en faisant des dons à une association dont l’utilité publique est reconnue ou à un organisme d’intérêt général. Le don peut-être en numéraire ou un abandon de revenus (comme louer un bien à l’association à titre gratuit). Il peut également être fait en nature. Le don d’un objet présentant un grand intérêt artistique par exemple. En règle générale, la réduction d’impôt dont vous bénéficiez équivaut à deux tiers des sommes que vous donnez aux associations. Cette déduction est plafonnée à 20% du revenu imposable.

En faisant un geste envers certaines associations caritatives la réduction d’impôt est de 75%. Le plafond dans ce cas précis est de 1000 €. Cela signifie que vous pouvez bénéficier au maximum d’une déduction de 750 €. Les associations telles que Médecin sans Frontières et les Restos du Cœur sont concernées par cette disposition.

Réduire ses impôts grâce à un investissement immobilier

Il existe de nombreux mécanismes d’optimisation fiscale immobilière. Chacun d’entre eux répond à une problématique particulière. La loi Pinel est ainsi applicable dans le cadre d’un investissement dans l’immobilier neuf. Vous pouvez alors bénéficier d’une réduction plafonnée à 63 000 €.

La loi Malraux est applicable pour les contribuables qui investissent dans les travaux de rénovation de bâtiments destinés à la location. Les bâtiments rénovés doivent avoir un caractère esthétique ou historique. Le montant de la déduction peut aller jusqu’à 30 000 €. Il existe également un mécanisme de défiscalisation pour les investissements dans les bâtiments à portée historique. Il s’agit de la loi Monuments Historiques. C’est une niche fiscale assez incitative, car il n’y a pas de plafond. Avant d’investir dans un bien immobilier, il faut vérifier les points suivants :

  • la proximité avec les services tels que les commerces, les transports et les services publics,
  • le prix d’acquisition ne doit pas être surévalué par sentimentalisme. Faites une enquête sur les prix pratiqués dans la zone.

Il faut également que le logement soit adapté à la demande.

Vous pouvez lire également : prêt immobilier : comment simuler correctement un emprunt ?

Lire notre avis et test sur eToro

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.