Pourquoi s’intéresser aux cartes de paiement virtuelles ?

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d'entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...), les cryptomonnaies et les devises (EUR, USD, YEN...) 💱💸

👉 Lire notre avis complet sur eToro 👈

Pour beaucoup d’entre vous, les achats en ligne sont encore une source d’incertitude. Et pour cause : vous devrez parfois fournir les coordonnées de votre compte bancaire ou de votre carte bancaire. Pour minimiser le risque de fraude, certaines institutions financières ont lancé sur le marché des cartes virtuelles. Alors, qu’est-ce qui les différencie des cartes bancaires traditionnelles ? Découvrons-le ensemble.

carte bancaire

Quelles sont les différences entre les cartes virtuelles et les cartes classiques ?

Les cartes virtuelles sont nées précisément d’un constat : aujourd’hui, les achats se font de plus en plus en ligne. Comme leur nom l’indique, et contrairement aux cartes traditionnelles, les cartes virtuelles n’ont pas de format physique. Un avantage qui en découle est que nous ne pouvons pas les perdre si nous perdons notre portefeuille ou sac à main. Cependant, même si nous n’avons pas ce morceau de plastique dans notre portefeuille, nous aurons toujours les informations qui y sont habituellement imprimées : notre nom, le numéro, la date d’expiration et le code de sécurité. Exactement la même chose que les cartes physiques. Ce sont précisément ces données que nous utiliserons dans nos transactions en ligne.Comme il n’y a pas de carte physique, nous ne pourrons pas la passer dans les lecteurs des magasins physiques… à moins de lier cette carte à des plateformes de paiement telles que Apple Pay, Google Pay, Garmin Pay et autres. La clé des cartes virtuelles est que c’est nous qui chargeons manuellement leurs fonds, qui sont donc limités et contrôlés. En d’autres termes, si vous souhaitez effectuer un achat en ligne de 150 euros, vous devrez charger ce montant en une seule fois pour effectuer la transaction. C’est la somme maximale que vous pourrez dépenser. Comme ces cartes ne sont pas directement liées à votre compte bancaire, si quelqu’un essayait de voler votre carte et réussissait, il ne pourrait pas accéder à votre argent.

carte bancaire virtuelle

Que faut-il prendre en compte lors du choix d’une carte virtuelle ?

Comme pour l’acquisition de tout autre produit financier, il est essentiel de savoir à l’avance quels sont les coûts liés à la possession d’une carte virtuelle. C’est-à-dire le coût des contrats, de la maintenance et l’existence éventuelle de frais pour l’exécution des transactions. Toutefois, il vaut la peine de demander à votre propre banque, car il arrive qu’elle propose des cartes virtuelles ou prépayées assorties de bonnes conditions liées à votre statut de client. Chez Aumax pour moi par exemple, vous avez la possibilité de vous créer une carte virtuelle par l’intermédiaire de la e-carte max. Dans la mesure où vous allez utiliser votre carte virtuelle pour faire des achats, il est important de savoir quelle est la limite et s’il y a un dépôt minimum à effectuer. Et si l’idée est d’acheter à l’étranger, vous devrez également faire attention à l’existence éventuelle de frais de change. Comme pour toute autre carte, il vaut la peine de jeter un coup d’œil sur la protection qu’elle offre : envoi de SMS, couverture contre la fraude, assurance, etc., ce que l’on trouve généralement en lisant les petits caractères du contrat. Nous espérons que notre article vous aura davantage éclairé sur l’intérêt d’utiliser une carte virtuelle. Comme vous l’aurez compris, certaines cartes bancaires proposent cette option alors n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre établissement bancaire.

Lire notre avis et test sur eToro

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.