Coupe du monde 2018 : investissement publicitaire de plusieurs millions d’euros

Cela va faire tout juste deux semaines que la Coupe du monde 2018 s’est achevée. Hormis les supporters qui ont pu assister aux matchs en direct, des millions de téléspectateurs ont suivi chaque match depuis l’ouverture jusqu’à la clôture depuis leur poste téléviseurs.

Au-delà de l’aspect sportif, cet évènement s’avère primordial pour les annonceurs et autres sponsors.

Un bon investissement

coupe du monde 2018

La coupe du monde est le deuxième évènement le plus regardé au monde, après les Jeux olympiques d’été. Ce qui constitue des enjeux sociétaux et économiques majeurs. Par exemple, le premier match des Bleus contre l’Australie a rassemblé plus de 80 annonceurs avec 120 spots publicitaires à lui seul. Il a enregistré 6,3 millions d’euros bruts de recettes publicitaires.

On a pu estimer l’investissement publicitaire mondial d’un montant atteignant les 2 milliards d’euros dont la moitié est destinée aux marchés chinois et américain.

Pour Hyundai France, cette dernière coupe du monde a représenté un investissement publicitaire de 15 millions d’euros. À savoir que le concepteur automobile coréen en France est partenaire officiel de la FIFA depuis 18 ans. Lionel French Keogh, directeur général de la société sise en France, a expliqué que ce qu’elle avait investi au niveau français était extrêmement important.

Il a précisé que 15 millions d’euros d’investissement ont été consacrés au budget autour de la communication de la coupe du monde. Il a également ajouté que Hyundai France avait commencé à travailler le sujet dès le mois de février en lançant des produits spécifiques comme des séries spéciales de leurs véhicules FIFA.

Un investissement en or pour TF1

la coupe du monde sur TF1

La finale de la Coupe du monde a rapporté beaucoup d’argent à TF1. Les tarifs publicitaires sur la chaîne ont explosé avec l’équipe de France en finale.

Le Figaro a pu fournir les chiffres exacts de la belle recette réalisée par TF1 pendant la finale. Tout d’abord, il a cité que les publicités qui avaient été diffusées à ce moment-là avaient été facturées entre 250 000 et 300 000 euros. Mais la première publicité, c’est-à-dire la première entre les hymnes et le coup d’envoi du match, avait été facturée 325 000 euros, contre 100 000 d’habitude.

Nous tenons à préciser qu’il ne s’agit ici que d’une publicité de 30 secondes. C’est surtout la mi-temps qui a le plus rapporté à la chaîne puisque le plan tarifaire des publicités était entre 280 000 et 364 000 euros.

D’après Le Figaro, plus la finale approchait plus les matchs réunissaient de spectateurs et les cibles potentielles des publicitaires devenaient de plus en plus nombreuses devant la télé. C’est ce qui explique ces montants cités plus haut.

Dans un communiqué, TF1 a déclaré que le match qui a opposé la France contre la Belgique a eu la meilleure audience de l’année. Cette rencontre aurait rassemblé plus de 19 millions de téléspectateurs devant la chaîne, ce qui représente 71 % de part de marché.

Le Figaro a également rapporté que les recettes publicitaires réalisées par TF1 lui ont surtout permis d’essayer d’amortir l’investissement qu’il avait fait dans les droits de diffusion. Ces investissements auraient coûté entre 65 et 70 millions d’euros à la chaîne pour les 28 matchs ayant été diffusés gratuitement.

Vous avez aimé cet article ?
Rejoignez la newsletter d'Investman et recevez ponctuellement des conseils, des bons plans et les dernières actualités pour mieux investir !
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.