Comment optimiser au mieux son rendement locatif

L’immobilier locatif a le vent en poupe car il représente un placement dégageant des recettes mensuelles. Pour réaliser un bon investissement immobilier, la préparation du projet est essentielle. Lorsqu’un bien immobilier est repéré, il faut vérifier son potentiel afin de s’assurer qu’il va pouvoir dégager des loyers réguliers.

Déterminer la rentabilité possible

La performance d’un investissement dépend de la rentabilité du bien immobilier. Avant de se lancer dans un placement de ce type, il est donc recommandé d’étudier les capacités réelles du logement. En fonction du quartier, de la demande correspondante, du type de logement et de ses besoins en énergie, il va pouvoir dégager un certain rendement.

rendement immobilier locatif

Le calcul de rentabilité locative doit prendre en compte tous les frais liés à la mise en location du bien. Il s’agit notamment des charges locatives mais aussi les impôts fonciers, les impôts sur les recettes et les frais de notaire au moment de l’achat. Soustraits du rendement attendus, le réel potentiel d’un bien immobilier va pouvoir être déterminé. Ce calcul est très utile pour comparer deux logements et investir dans le plus performant.

Comparer le rendement locatif

Le rendement brut est en général utilisé pour comprendre la différence entre deux logements et décider du meilleur investissement. S’il permet de se faire une première idée, il manque toutefois de précision.

Pour optimiser son investissement locatif, il convient de comparer le rendement en tenant compte des charges. Les frais de notaire en font partie, de même que la taxe foncière, les frais de copropriété et les frais de gestion. Ce calcul doit également englober les flux de trésorerie et les impôts qui vont être réalisés sur les recettes. Si l’investisseur bénéficie d’un dispositif de défiscalisation, l’avantage fiscal obtenu devra également comptabilisé. Ce n’est qu’après ce calcul précis que la différence entre deux biens immobiliers va réellement pouvoir être apprécié.

Devenir rentier

Devenir rentier

Pour pouvoir dégager des revenus mensuels permettant de bien vivre, investir dans l’immobilier locatif est la solution. De bons placements dans la pierre sont en effet la clé pour devenir indépendant. Lorsque des propriétés avec un rendement net mensuel seront réunies, les recettes vont permettre de dégager un chiffre d’affaires important. Après avoir enlevé les frais incontournables, le montant des rentes va pouvoir être connu. Lorsqu’elles sont suffisamment importantes, elles permettent de vivre de ces gains.

Logement nu ou meublé, les investissements peuvent viser ces deux types de biens afin de diversifier leurs recettes. Avec un public différent selon les logements, les risques sont diminués en choisissant des logements nus et meublés. Familles, actifs, étudiants ou retraités, devenir rentier signifie également choisir le bon type de locataire pour être certain de percevoir ses loyers sans problème.

Les experts dans l’investissement locatif conseillent en général de se tourner vers différents types de produits. Aussi bien dans l’immobilier neuf qu’ancien, des opportunités existent pour devenir un rentier heureux. Dans une grande ville, les occasions d’investir dans des biens immobiliers avec un énorme potentiel ne demandent qu’à être achetées.

Vous avez aimé cet article ?
Rejoignez la newsletter d'Investman et recevez ponctuellement des conseils, des bons plans et les dernières actualités pour mieux investir !
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.