La Suisse, l’un des meilleurs pays au monde pour créer son entreprise

La Suisse, l’un des meilleurs pays au monde pour créer son entreprise

En raison de contextes économiques et sociaux souvent favorables, de nombreux entrepreneurs font le choix de créer leur entreprise à l’étranger. Pour la plupart, le succès est au rendez-vous. Il repose en grande partie sur le choix du pays où se lancer et du marché sur lequel se positionner. En ce sens, la Suisse se trouve dans la liste des destinations de choix. Le pays offre en effet un cadre propice au développement d’une entreprise, dans des secteurs très variés, dans le Commerce, l’Industrie ou le Tourisme. Mais pour les entrepreneurs issus des pays frontaliers comme la France, le pays propose également des démarches sociales et fiscales simples et avantageuses qui facilitent leur implantation.

Une économie dynamique, propice pour entreprendre

La Suisse fait partie des pays qui rayonnent économiquement parlant. Pour preuve, le revenu et le pouvoir d’achat de ses habitants se trouvent parmi les plus élevés au monde. Cette croissance économique soutenue s’explique par les performances des secteurs tels que l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire, l’électronique, la métallurgie ou l’horlogerie, qui contribuent à améliorer le niveau de vie des habitants et l’économie du pays en général. Ces industries suisses vivent en grande partie de l’exportation.

Néanmoins, ce qui favorise leur développement se trouve avant tout dans l’environnement où elles évoluent. Les entreprises suisses bénéficient en effet d’une structure qui soutient leur croissance : une institution transparente, un système bancaire efficace, des infrastructures développées, une coopération réussie entre public et privé. La contribution de la population n’est pour autant pas à minimiser. Sa forte implication se traduit par des horaires de travail étendus, le volume horaire normal étant de 41,6 heures par semaine.

La Suisse offre ainsi un tissu économique adéquat pour les entrepreneurs. De plus, pour ceux qui souhaitent se lancer, il est possible de faire appel à des sociétés qui aident à la création d’une SA en Suisse. Il est également possible de choisir un autre régime social, SARL, société en nom collectif ou en commandite. Le marché est en grande partie dominé par les PME. Les nouvelles technologies, l’industrie (mécanique, métallurgie, construction, habillement, agroalimentaire, etc.), la banque et l’assurance constituent les secteurs les plus prometteurs.

Confier la création et la gestion de son entreprise à une société spécialisée en Suisse

Un environnement social et fiscal avantageux

La Suisse fait partie des pays les plus attractifs au monde en termes de fiscalité. Les taux d’imposition se trouvent ainsi parmi les plus bas. Pour un étranger toutefois, ce système fiscal peut prêter à confusion. En effet, les entreprises implantées en Suisse sont taxées sur 3 niveaux : fédéral, cantonal et communal. L’impôt fédéral met en avant un taux unique de 8,5%. Il s’agit d’une imposition sur les bénéfices. Chaque canton et chaque commune sont en revanche libres de fixer leur taux d’imposition. L’entreprise sera alors taxée en fonction du lieu où se réalisent ses activités. Toutefois, cette flexibilité au niveau cantonal et communal offre des avantages pour les entrepreneurs qui œuvrent sur le territoire suisse. Il existe effectivement des cantons et des communes qui appliquent un taux d’imposition relativement plus faible.

Outre le système fiscal, les charges salariales constituent également l’un des avantages de créer son entreprise en Suisse. Le salaire est certes plus élevé que ceux des pays voisins, mais les charges sont allégées. Aussi, d’une manière générale, le coût salarial est réduit.

Les ressortissants des États membres de l’UE bénéficient de la libre circulation des personnes. Cet accord permet de vivre et d’exercer une activité indépendante en Suisse sans qu’une autorisation d’établissement (livret C) soit nécessaire. Il suffit alors de disposer d’une autorisation de séjour (livret B) d’une validité de 5 ans.

Les démarches pour créer son entreprise en Suisse

Un entrepreneur qui souhaite créer son entreprise en Suisse est libre de choisir le secteur d’activité qu’il souhaite intégrer. Il est toutefois nécessaire de fournir une preuve de l’existence de l’activité au moment de l’enregistrement. Ce peut être un business plan, des chiffres comptables, un numéro de TVA, une inscription au registre professionnel et à une assurance sociale pour le statut d’entrepreneur indépendant, ou une inscription au Registre du Commerce.

Pour une SA ou une SARL, l’entreprise doit être représentée par une personne résidente en Suisse et qui dispose d’une autorisation de séjour. Il est toutefois possible de nommer un administrateur local (fiduciaire, notaire, avocat) au Conseil d’administration afin de lui attribuer ensuite le titre de représentant.

Dans l’objectif de favoriser l’entrepreneuriat, la Suisse propose des démarches administratives assez simples. Par voie « normale », deux ou trois semaines suffisent pour finaliser l’enregistrement. De plus, les démarches peuvent se faire en ligne. Il existe également les services « express » qui permettent de réaliser l’enregistrement en cinq jours environ.

La Suisse : Un environnement social et fiscal avantageux pour créer son entreprise

Confier la création et la gestion de son entreprise à une société spécialisée en Suisse

La création d’une entreprise en Suisse peut se faire avec l’aide d’une société spécialisée dans l’accompagnement des entrepreneurs étrangers, que l’on appelle également fiduciaire. Ces sociétés peuvent prendre en charge les démarches pour l’enregistrement au Registre du Commerce. Elles peuvent fournir les documents nécessaires pour la création d’entreprise et s’occuper des démarches auprès des administrations compétentes. Elles offrent également des services de domiciliation qui permettent d’obtenir un siège social dans les quartiers d’affaires des plus grandes villes Suisse.

Une fois les démarches de création réalisées, ces sociétés fiduciaires peuvent accompagner l’entrepreneur pour la gestion de son entreprise. Elles s’occupent des biens, de la comptabilité ou des démarches fiscales et administratives.

Travailler avec ces professionnels permet de bénéficier d’une assistance pour les différentes démarches qui incombent à l’entreprise ainsi que pour la prise de décisions stratégiques. Connaissant le marché, ils sont en mesure d’apporter des conseils affinés. De même, ces sociétés fiduciaires sont composées d’experts qui connaissent les réglementations en vigueur dans le territoire suisse. Ils vont ainsi décharger le chef d’entreprise d’une partie de ses tâches pour permettre à celui-ci de se focaliser sur les activités de son organisation. Il s’agit également d’un moyen de sécuriser le lancement de son entreprise. Les conseils apportés par les professionnels permettent en effet de prendre les meilleures décisions à chaque étape de la vie de l’entreprise.

Vous avez aimé cet article ?
Rejoignez la newsletter d'Investman et recevez ponctuellement des conseils, des bons plans et les dernières actualités pour mieux investir !
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.